Je continue mon exploration de l'art délicat de la meringue.
Cette fois-ci je me suis attaquée à un monument de la pâtisserie printanière alsacienne, j'ai nommé la tarte à la rhubarbe.

On lui voue un véritable culte en Alsace. Autour de moi je n'entends que ce type de conversations : tu as de la rhubarbe au jardin ? Tu veux de la rhubarbe ? Tu as déjà mangé de la tarte à la rhubarbe cette année? Ah qu'elle est bonne la première tarte à la rhubarbe...

Et je vous passe les discussions enflammées, les comparatifs de recettes.
Tu laisses dégorger les tronçons avec du sucre ?
Tu mets de la semoule  / poudre d'amandes / flocons d'avoine ??? sur la pâte pour absorber l'excédent de jus ?

Premier essai satisfaisant  :-)

tarte rhubarbe meringuée

image

Détailspâte feuilletée du commerce - pas laissé dégorger la rbubarbe - pas d'absorbant - un peu de flan légèrement sucré - 2 blancs d'oeuf battus avec 100 g de sucre semoule - dressé en pointes - cuisson de la meringue au four à 100 degrés pendant 45 minutes.

Mais je ne fais pas que de la pâtisserie non plus !

J'ai aussi planté des géraniums car on vient de passer allègrement les Saints de glace et notre coin a échappé à la grêle de mercredi !

image

Et en prime, voici un peu de tricot. C'est quand même pour ça que vous venez sur ce blog, non ?

Juste une autre paire de chaussettes simples, rayées. Talon en rangs raccourcis.
Elles sont presque terminées !

cho7 rayées presque finies

Coloris bleu et rouge framboise, avec de la Phil Folk 50 de chez Phildar.

***